Select Page

Le président des Etats-Unis s’est exprimé depuis la Maison Blanche, mercredi 4 novembre, revendiquant la victoire dans plusieurs Etats-clés (dont la Floride et le Texas), même si l’issue de la course reste encore indécise. L’affirmation de Donald Trump selon laquelle il aurait « gagné cette élection » ne peut donc pas être considérée comme officielle, les décomptes étant toujours en cours.

Le président des Etats-Unis a également annoncé vouloir saisir la Cour suprême mais est resté flou sur le cadre exact de ce recours. M. Trump a semblé viser le vote par correspondance, qu’il critique depuis plusieurs mois. « Nous ne voulons pas qu’ils trouvent des bulletins à 4 heures du matin », a-t-il notamment déclaré sans donner plus de précisions. Le président comme la Cour suprême n’a pas le pouvoir, à l’heure actuelle, d’annoncer une suspension du dépouillement. Cependant, des demandes de nouveau dépouillement à l’issue du premier peuvent être demandées en fonction de la législation dans chaque Etat, si le résultat est très serré.
______

Pour suivre et comprendre l’actualité, abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde dès maintenant :

http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=LeMonde